FRANK MILLER : URBAINE TRAGÉDIE / FRANK MILLER : UNE BIOGRAPHIE (Jean-Marc Lainé)

Petite interview sur le blog Bruce Lit :

http://www.brucetringale.com/interview-jean-marc-laine-frank-miller-une-biographie/

Jim

Vous vous souvenez de ce print signé Miller et datant de décembre 1981 ?
J’ai chopé quelques informations, depuis.

La planche porte un titre : « Lily Marlaine ».
La mise en couleurs est signée Kim Deitch.
Tirage : 1000 exemplaires couleurs, 100 exemplaires noir & blanc.
Miller en aurait signé environ 400.

Robert Beerbohm, le propriétaire de la boutique The Best of Two Worlds (et aujourd’hui historien de la bande dessinée) en parle ici :
https://www.comicartfans.com/gallerypiece.asp?piece=849290

Pour ceux qui n’aiment pas cliquer :

Frank Miller poster project used for selling the day I hosted Frank Miller at his very first ever autograph event for the death of Elektra in Daredevil #181 which hit the stands 17 Dec 1981 - the event was four days later Saturday 21 Dec

I published this collaboration between Frank Miller and Kim Deitch who hand cut color seps on short notice. An admirable job with lots of detail. The only time in the world these two creator’s comic art work crossed paths.

Lily Marlaine poster comic art story was printed up in Berkeley as an edition of 1000 color and 100 black & white posters.

Frank signed just shy of 400 of them that week end, was going to get back to finishing up the project. Then Best of Two Worlds suffered a catastrophic warehouse flooding Feb 1986 Valentine’s Day week end

Same week end as Eclipse Comics HQ just a scant 43 miles north was washed down the Russian River.

Probably 70% of the print run was destroyed. Now this is a very rare published example of Frank Miller’s beautiful art work. He used to be good when he was younger all inspired by Will Eisner’s The Spirit.

Copies at all are rare, signed ones almost impossible now more than 30 years ipso post facto.

Hope you enjoy. We had a lot of fun that week end at Best of Two Worlds now in that galaxy a long time ago far far away.

Et pour ceux qui n’aiment pas lire en anglais, la dernière information, c’est que, selon Beerbohm, le reste du tirage a été en grande partie détruit par l’inondation de la boutique en 1986.

Jim

Et pour les curieux, quelques dédicaces :

55c718cfc6dca0ac2f9054d87ddc1784

08773606c6a69678777855ed80d981eb

4a542c36904cbe2c86cdf81e04506780

d25fb2bba377d02c00b7f8fd44c997fc

c6d96b9ddae98f68b522e073c7f332ac

ae6ceccba4934ca72a5f89659269a536

Jim

Une vraie tragédie ces dédicaces…

Moi je les aime bien. En particulier Elektra et Spidey.
Et vu les couvertures, elles ont quelques années, mais elles doivent tomber approximativement à la période où j’ai vu Miller en chaise roulante. Donc pour un malade, visiblement très atteint, je trouve ça pas mal. Et on peut supposer qu’il les a dessinées plus récemment que ce que les numéros de couverture peuvent indiquer, ce qui témoigne de l’amélioration de son état de santé.
J’ai vu des dédicaces par des gens en pleine forme qui sont moins intéressantes.

Jim

Carrément.

Merci Jim pour le partage.

:scream:

L’Elektra est même carrément grand style, à mes yeux.

Tiens, je viens de découvrir les quatre illustrations que Miller a réalisées en 1983 dans les pages de Ms. Tree, de son ami Max Allan Collins. J’en connaissais une, c’est sûr, les autres ne me disent rien, je crois que je n’étais jamais tombé dessus, ou alors en tout petit.

On sent bien l’envie d’explorer des formes, typique de la période Ronin.

Jim

1 J'aime

À propos de Wonder Woman, on finit encore par parler de Frank Miller :

Je l’ai découvertre récemment, cette illu. Il s’agit d’une couverture de fanzine, en 1980.

image

Avec une image de l’original :

Y a une autre version qui circule sur la toile :

Jim

C’est dingue : du Frank Miller méconnu, j’en découvre tous les jours.
Par exemple, ceci :

image

Il s’agit d’une illustration célébrant les vingt ans de Marvel (donc à compter du lancement de Fantastic Four), dessinée par Miller, encrée par Terry Austin, et réalisée dans le cadre de la Panel Power Comicon III, tenue à Sidney, en Australie, en 1981.

On remarquera un Captain America classe et hiératique comme notre Mallrat national l’adore, et un Daredevil… avec des jumelles !!!

Jim

1 J'aime

Ou alors, il s’assure qu’il n’y a plus rien dans sa bière.

C’est ce qu’on appelle « boire à l’œil ».

Jim

Petite découverte qui s’est faite en deux temps.
D’abord :

Ensuite :

Jim

La preuve :

image

Jim

1 J'aime

Quelques couvertures de Miller pour des magazines et fanzines US (certains articles du DD chronicles sont au sommaire d’un des omnibus DD).

8ab0eb3e3d3695323a010c219e4b893a

tumblr_mzueu9XhFG1ru1hc6o1_640

1075029

Comics Journal #58 cover & Daredevil #168 promo by Frank Miller & Joe Rubenstein.

From the owner:
“A little known fact is that the first Miller Elektra cover is actually not the cover to Daredevil #168, but rather the cover to The Comics Journal #58, which came out four months earlier (by cover date) and at least one month earlier by any other measure. In effect, it came out at the same time as DD #166, and clearly then Miller already knew he was taking over the series and already had his brilliant first idea and characterization. In addition, contrary to what if oftentimes quoted, that Miller intended Elektra to be a one-issue wonder, Marvel certainly promoted it as the character would be sticking around for a while. And she did.

The cover is penciled by Miller, inked by Rubinstein, and depicts both DD and Elektra in classic poses, with the Elektra pose somewhat similar to what was to become DD #168 later. This cover image was also used in various Marvel issues in the months prior to DD #168, including Howard the Duck #8, as a house ad promo for DD #168. For both of those, the art was cropped so as to highlight the two characters more clearly.”

unnamed

L’Elektra de Byrne en bonus (en provenance du DD chronicles de FantaCo).

tumblr_oftdyy5Kq31s2u4wdo1_500

Je plains elektra sur la couv avec DD, la fracture du pied comme ça, ça doit faire mal.

Quand Frank Miller a sorti quelques énormités concernant le mouvement « Occupy Wall Street », le dessinateur Richard Pace lui a répondu, en lui empruntant son style Dark Knight à l’occasion d’une planche.

image

Jim

1 J'aime

Quand on realise ce que sont les wokes aujourd’hui et qu on a vu ce qu etait nuit debout, on se dit que peut-être on manquait de contexte pour saisir les propos de Miller à l epoque et comprendre ce contre quoi il vituperait.

Holy terror n a rien du brûlot fasciste sous les couleurs desquelles il a pu être dépeint.

De plus, Miller n a pas soutenu trump et a appelé à ce qu il soit battu.

Ce n est pas la première fois que je me dis que peut-être il y a eu malentendu en France sur ces déclarations.

La planche de pace est très bien faite, mais tout de même assez violente dans son propos contre Miller.

Je ne connais pas assez Frank Miller pour m’ériger en expert ou même connaisseur, mais comme spectateur du monde des comics depuis plus de 20 ans, je trouve quand même que le Frank Miller de ces déclarations sur Occupy Wall Street, ou celui de Holy Terror, ça ne me semble pas du tout le même que celui de maintenant, et même de Dark Knight III : Master Race.

Je ne sais rien non plus de sa vie personnelle, mais une simple observation des photos de l’homme ces dernières années me fait penser qu’il a été atteint d’une maladie qui l’avait mis plus bas que terre.
Il me semble aller mieux, et je pense que ça peut aussi jouer sur son moral, son approche des choses.

Le Frank Miller de maintenant, qui semble « mieux » physiquement et moralement, n’aurait peut-être pas eu les mêmes propos, c’est ce que je veux dire.

Après, je découvre ces dernières semaines le terme « woke », dont j’ai lu la définition. J’admets être passé complètement à côté de ça, avec l’impression que tout un pan du monde s’est développé sans que je m’en rende compte.
C’est autant fascinant que terrifiant, mais j’ai beaucoup de mal à caractériser et définir « les wokes », autant en bien ou en mal.