METROPOLIS t.1-4 (Serge Lehman / Stéphane De Caneva)

Discutez de Metropolis

La critique de Metropolis T.1 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Metropolis T.2 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Une fort bonne série, si vous voulez une ambiance musicale appropriée à ses deux premiers tomes ça se passe par là:

:arrow_right: bobd.over-blog.com/article-entre-lang-et-superman-metropolis-vs-the-parallax-view-122307128.html

:arrow_right: bobd.over-blog.com/2014/10/la-ville-labyrinthique-metropolis-tome-2-vs-the-maze-runner.html

La critique de Metropolis T.3 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Excellent troisième tome que pas mal d’habitués du forum se doivent de découvrir au vu des maintes références qui la parcourent (en plus d’un très bon duo fond et forme!)

La (bonne) B.O d’une série (très moyenne) a fait un accompagnement musical de choix:

:arrow_right: bobd.over-blog.com/2015/08/uchropolis-metropolis-3-vs-wayward-pines.html

lehman est tout simplement génial depuis la brigade chimérique et cette série est une perle. Le très haut du panier.

Lehman qui n’est pas juif, je crois savoir - lehman étant un nom de scène - revient une nouvelle fois sur personnage d’hitler. La brigade et cette série pouvant être vue en creux comme des interrogations sur hitler lui même via des biographies uchroniques.

Le final de La Brigade Chimérique, qui fait un lien extraordinaire entre l’intrigue sur les personnages de la culture populaire et la terrible réalité, est d’une puissance et d’une justesse absolues.
Concernant Metropolis, j’aime beaucoup ce que fait Lehman, mais j’attends de finir pour voir le final qu’il aura choisi. J’avoue que, ayant été spoilé sur la présence d’Hitler par une interview avant de lire la BD, la surprise et le suspense n’ont pas bien fonctionné sur moi ; et je me demande ce que Lehman veut raconter au fond, car je trouve que son intrigue principale est bien moins intéressante que l’univers qu’il a développé autour.

La critique de Metropolis T.4 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Réflexion sur les super-héros français, dans la lignée de ses travaux précédents.

Jim

Le quatrième volume du cycle boucle les histoires en cours (l’enquête policière de Lohmann, l’histoire d’amour autour de Loulou…), de bien belle façon.

Couv_294278

Il y a un côté très ellisien dans l’approche de Lehman, ici, qui aborde des thèmes comme celui de la comparaison entre le biologique, le mécanique et l’urbain, qui mène à celui de la machine universelle. Le final (avant l’épilogue qui est vertigineux de clins d’œil) est assez saisissant à ce niveau.

Autre détail qui frappe, la série se conclut en écho à La Brigade chimérique : les deux cycles présentent une uchronie, avec son jeu de miroirs par rapport à la réalité historique, et sont rattrapés par cette dernière, comme une sorte de “retour à la normalité” avec son lot de déceptions, de peurs et de mélancolies. C’est assez frappant.

J’en profite pour signaler que j’aime bien le lettrage, que je trouve moins amateur que sur certaines autres productions franco-belges. Bullage et calage des blocs textes sont plutôt soignés.

Jim

Je l’avais raté à l’époque, mais avec les podcast, il n’est jamais trop tard.
Donc, vous pouvez réécouter l’entretien de Serge Lehman sur France Culture, dans l’émission « La Méthode scientifique », et c’est ici.

Jim

Karl Lohmann?

Oui, celui de M le Maudit, à quoi ce Metropolis fait référence, mais aussi du Testament du Docteur Mabuse.

Jim

Et de « M le maudit »,au départ.

Oui, bien sûr, mais le lien avec M le Maudit est explicite dans le Metropolis de Lehman, c’est pour cela que je n’en ai parlé. À la réflexion, si tu n’as pas lu la série, j’aurais dû l’évoquer aussi…
Allez, je corrige, ça sera fait.

Jim

J’ai un vague souvenir;j’ai du le feuilleter…