RÉÉDITIONS MARVEL : TPBs, omnibus, masterworks, Epic…

Relance fracassante et old school pour Thor.

je te trouve bien gentil avec lost gods… moi au bout de la moitié ca m a totalement desinteressé…
Je trouve la periode Messner bien plus interessante.

Oui, j’aimais bien. Je sais que Roger Stern a proposé un pitch pour cette relance, j’aurais bien aimé qu’il officie sur la série.

J’ai davantage un sentiment de gâchis éditorial sur la période Messner-Loeb : son tout dernier épisode est vraiment très chouette, et laisse entrevoir ce qu’il aurait pu faire s’il avait eu un dessin à la hauteur. Sur Lost Gods, on sent bien au contraire que DeFalco est aux ordres de l’éditorial, donc y a moins de tensions, de trucs irrésolus, pour la simple raison que ce récit est là pour boucler les intrigues. Si au moins on avait eu un dessin régulier !

Jim

oui y a un gachis mais c est terriblement mieux ecrit…
Lost Gods c est vraiment daté y compris pour l epoque et pas en bien…
J ai eu du mal a le finir le TP alors que la periode Ellis/Messner… y a certes un trou au milieu d el intrigue mais ca se lit tres bien

L’épisode avec le vilain qui veut se faire un nom, il est dur à lire : on sent un projet qui n’est pas soutenu par l’éditorial, et visuellement, il est laid comme le péché.
De toute façon, on voit bien que le projet éditorial lancé avec Ellis est maintenu sous perfusion alors que la direction met tous ses efforts ailleurs.

jim

On est 2.

J ai eu peur quand ils ont annoncé l annulation de ce TP vu que j avais vendu mes floppies à un autre habitué du forum.

J ai relu et c est bien mieux que dans mes souvenirs.
On sent que Bair gâche le scenario de Nieves en dessinant le début comme un comics de super-héros… Cependant les 3 premiers restent bons avec un nouveau statu quo expliqué… 'bien que si on a pas lu les Defenders de Dematteis à minima… Certains points sont sortis du chapeau, mal expliqués et surtout pas référencés…)
L’utilisation de Gabriel Devil Hunter est assez bienvenue en exorciste qui a perdu la foi…
Tout est remis aussi au niveau du marvelverse avec Doc Strange ou Gargoyles qui montre un peu la nouvelle place à part de Hellstrom.
Le 4-5 sont moins bons mais on sait que ca devait être un guest starring avec le Ghost Rider qui est redessiné en nouveau personnage sans explication.
Le 6 est un superbe episode… aujourd’hui c est du déjà lu… mais à l’époque c etait assez neuf, surtout dans le marvel universe.

Kaminisky qui a scripté les 4-5 reprend le titre à ce moment là… et là j avais un sale souvenir alors que c est pas mal du tout… seul le poncif chez lui de booster les pouvoirs est assez chiant… mais cette histoire d’âmes ramenés de l enfer que Hellstorm veut amener au Paradis puis un petit tour de l’enfer est vraiment sympa.

Un bon compromis entre vertigo et du superheros… en tout cas bien meilleur que les midnights sons.

Vraiment une lecture sympa… qui certes n est pas au niveau de la suite avec Ellis mais c est quand même sympa.
Je vous laisse avec quelques petites mention de la distinguées concurrence que je n avais pas vu.


RCO008_1465794482
RCO017_1465794429

Qui est toujours frappé par cette étrange malédiction : il complète des histoires en fascicules et paf, l’édition en recueil arrive.

Jim

Parlons vraiment de Hellstorm.
Warren Ellis arrive au #12.
Le 11 finissait sur le fait que Hellstorm se retrouvait confronté à son père. IL avait vu que le Paradis était un broyeur d’individualité et que l’enfer… était l’enfer.
Ellis commence par une ellipse de deux mois.
On ne sait pas ce qui s’est passé durant la confrontation. Un des amis de Daimon lors des premiers arcs, Avram Siegel est tué par sataniste tueur en série. Il s’attaque aux magiciens et fait de leurs entrailles une protection contre la magie.

Notre héros va poursuivre ce tueur et rencontrera Jaine Cutter, une terroriste de l’occulte qui frappe ange et démons qui voudraient que la terre appartienne à leur camps et Anton Devine, Sataniste en chef des USA.
Gabriel Rosetti, devil-hunter, finit dans les mains des Asura, anges guerriers qui en font une arme contre l’enfer.
Daimon et Jaine commence une liaison. Ils finiront par vaincre le tueur, anisi que le démon qui l’animait.
Patsy, elle, reçoit la visite de Deathurge qui l’aide à se suicider.
Voici un résumé du premier arc en 3 numéros de Ellis.
On trouve déjà ses dialogues percutants, son habilité à mélanger magie et sciences, son gout de la provoc.
Manco, lui, a progressé et nous livre de superbes planches (même si Druid sera meilleur sur ce plan graphique).

L’épisode suivant nous sert une sorte de maison hantée revue et corrigée. Ellis nous fait un tour d’horizon des pires instruments de tortures existants. A la fin, Daimon semble avoir pris du poids niveau pouvoir.

On apprend ensuite qu’il a tué son père et pris le trône de l’enfer (enfin un celui de Marduk Kurios). On découvre Stephen Loss, qui lui défend le camp du Paradis et semble devoir devenir l’adversaire de notre héros.
Satana, elle, en bonne succube vole des âmes en étant prostituée.

Les 4 épisodes suivants faisaient progresser pas à pas les subplots de Satana, Gabriel, Stephen Loss et Lavoisin (qui donna le nom de son père à Daimon en échange de…?), tout en nous donnant de nouvelles affaires oùù soit les démons, soit les anges cherchaient à gagner de l’influence sur terre.
Les deux derniers numéros tenteront de donner une fin satisfaisante mais un peu rapide.

En même temps et c’est le point positif de Hellstorm par Ellis. Certes ca marche sur les plates bandes de Vertigo mais sauce Marvel: L’action dans tous les sens du terme sont présent tel que Marvel se détachait de DC dans les 60’s.
Vertigo c est un peu le coté litteraire… Hellstorm c est un album des Sisters of Mercy (référencés par Manco), des Fields of The Nephilim (le look de Hellstorm), le Pornography de Cure ou Skinny Puppy/Nine Inch Nails… Il y a la rage, le désespoir en plus, il y a l’énergie!

Quand c’est sorti, c’est devenu d’un coup mon comics préféré du moment devant même Sandman ou Hellblazer. Sa fin m’a fait mal, et Druid n’a pas changé cela.

Bref Mallrat Recommande!!!

Y a tjrs pas de publication de ça et de druid en vf ?

Non …

Il y avait un tpb de prévu pour la période Ellis (après l’omnibus récent et le tpb dé-annulé de l’ère pré-Ellis du titre) mais je ne sais pas s’il a été annulé ou juste repoussé (entretemps il y a eu la polémique autour du scénariste et la sortie dans l’indifférence générale de la série tv sur Hellstorm/strom).

a priori il a jamais été sollicité, juste sur amazon.
Bon de toute facon je garde l omnibus avec les planches lettrées des 2 Satana de Ellis/Olivetti et le 3 non lettré de OStrander/Bennet

Y a eu une série télé ???

« dans l’indifférence générale ».

Jim

Exactement un mois avant la diffusion du premier épisode de Agent Carter, l’éditeur Marvel Comics publie un recueil compilant la plupart des apparitions marquantes de Peggy Carter, notamment sa première dans Tales of Supence #77, son introduction dans Captain America #184-186, ainsi que le dernier one-shot en date, Captain America and the First Thirteen, de Kathryn Immonen et Ramon Perez.

Lien
Le site de l’éditeur: marvel.com

Les épisodes de Cap, c’est du tout bon. Par contre, le one-shot écrit par Kathryn Immonen fut une petite déception (chouette partie graphique mais une histoire pas très convaincante avec notamment une caractérisation de Cap un peu à côté de la plaque)…

Il est sorti en France le one-shot ?

Oui, il était au sommaire de Avengers Extra 6 (en complément de la mini-série Captain America : Patriot).