LES PROJETS AVORTÉS

Le film est très sympa en tant qu’objet filmique, les acteurs sont bons, les problématiques qu’il soulève sont intéressantes et c’est marrant de voir Max Gaines apparaître dans le film. Par contre au niveau de la véracité historique il y a quelques détours (mais le film ne se revendique comme une reconstitution fidèe), que ce soit la relation romantique entre les deux femmes de Marston, la création de Wonder Woman suite à un déguisement (même si là ce n’est pas vraiment sans fondements il me semble) ou le brave William qui est quand même bien plus séduisant sous les traits de Luke Evans que dans la vraie vie !

Le dessinateur et « storyboarder » Gabriel Hardman a dévoilé, sur son compte twitter, deux planches qu’il réalisa pour un film avorté sur le Surfer d’Argent en 1997 :

En discutant sur un forum (waxexpress), je me rend compte qu’aredit a publié Son Of Satan 8 dans Satan 12 en version non censurée.
En effet ils ont publiée une planche de Russ Heath qui d’après l’essential que j’ai a été censurée en VF et remplacée par une planche de John Romita.

Ah, je l’ai eu en version « coverless », ce numéro. Est-ce que je l’ai encore ? J’espère, du coup !!!

Jim

Pas mal comme info, merci Fred !

j ai pas la VO sauf en essential… donc j ai pas pu verifier…
Par contre en fait c est un forumers à qui je parlais de cette censure… et qui pensait que la censure était que dans l essential puisqu il avait la VF.
J ai beau avoir la VF et l avoir lu et relu… je m en souvenais pas.

J’ai retrouvé mon exemplaire « coverless » de Son of Satan #8, le dernier de la série, dûment classé entre Solarman #2 et Speedball #1.
:wink:

Et donc, je confirme qu’il y a la page de Romita, en lieu et place de celle de Russ Heath.

Dans le comic book, elle figure en noir & blanc, avec le « 22 » du folio, inversé. Ce qui laisse entendre que le changement (la censure) a été effectué par Marvel pour l’impression du magazine, et sans doute dans une précipitation totale, puisqu’ils n’ont pas eu le temps de coloriser la page et qu’ils ont placé le folio à l’envers, soit sans s’en rendre compte, soit en estimant qu’il était trop tard.

Ce qui implique que, comme dans le cas de la couverture d’X-Factor, l’éditeur français a bénéficié de films d’impression mis à disposition par les Américains avant les changements effectués sur l’édition US.

Jim

La page What Could Have Been / Comic Books du site TVTropes liste de nombreux projets avortés.

Il y en a deux qui ont retenu mon attention sur lesquels je ne trouve aucune information ailleurs :

Civil War was initially drafted by Millar as a story for the Ultimate universe. But the editors liked it so much that it was turned instead into a Crisis Crossover at the mainstream comics.

et

Bendis had an idea for a story for the Ultimate Fantastic Four , but the editors rejected it: it was better suited for The Avengers. So he was allowed to write it for the Avengers instead. It was Avengers Disassembled .

Quelqu’un aurait des infos là-dessus ? Ces affirmations ne sont pas sourcées, et les mots-clés tapés sur les moteurs de recherches renvoient systématiquement sur les TPB ou les fiches de type « Wikipedia » sur les auteurs ou les histoires publiés.

Je n’ai pas d’infos dessus, mais ça ne me parait pas incohérent non plus.

Peut-être un révélation sur Malice, pour les FF Disassembled.

Je viens d apprendre (ou de reapprendre) que Kordey avait été viré de chez marvel car son style allait pas à la compagnie…
A priori il avait fait la moitié de excalibur 1 ou le 1 et la moitié du 2… Quelqu un en a déjà vu des planches?

J’avais vu des planches, je n’ai pas tout retrouvé :

Et Marvel préféra Lopresti…

C’est l’air de NY …

Parfois, on se demande quelle sauce ils ont dans le cerveau…

Jim

C’est l’air de NY.
















Lopresti c’est pas dégueu en général ( j’avais bien aimé son passage sur wonder woman) mais c’est quand même 100 coudées en dessous de ce que Kordey à proposé. Son con chez Marvel. Il aura vraiment pas eu de chance avec cet éditeur.

C’est surtout dommage que Soldier X n’ait pas tenu.

Surtout avec sa capacité de travail.
Quand je vois ce qu’ils acceptaient à l’époque et même aujourd’hui … pas le style maison, c’est bidon comme excuse.