DANS LA CITE OBSCURCIE (Herbert I. Leeds)

MV5BMGI1ZTRmZDYtNDgyYS00NTI3LWJiZDQtMDE4NzM0Nzg5NjRjXkEyXkFqcGdeQXVyMzY4MjI1MQ@@.V1

REALISATEUR

Herbert I. Leeds

SCENARISTES

Robert Ellis et Helen Logan

DISTRIBUTION

Sidney Toler, Lynn Bari, Richard Clarke, Harold Huber…

INFOS

Long métrage américain
Genre : suspense
Titre original : City in Darkness
Année de production : 1939

Quatrième aventure de Charlie Chan avec Sidney Toler en tête d’affiche, Dans la cité obscurcie a pour toile de fond la crise d’annexion de la République Tchèque qui a abouti aux accords de Munich en 1938. Charlie Chan, venu visiter de vieux camarades de guerre, se trouve donc à Paris au mauvais moment car la menace d’un nouveau conflit cause des perturbations dans les transports et un couvre-feu accompagné d’une extinction des feux dans toute la ville pendant la nuit.

C’est alors que la police apprend la mort d’un millionnaire et Charlie va être mis à contribution pendant l’enquête par l’inspecteur Marcel Spivak. Une investigation qui va impliquer un couple d’amoureux désespéré, un digne majordome, des voleurs à la petite semaine et un cercle d’espions. Comme dans certains autres épisodes, l’intrigue s’éparpille un peu entre les les différents suspects…mais rien qui ne puisse troubler le flair légendaire de Charlie Chan…

MV5BYTBhMjU1OWQtOGY1Mi00MjhhLWJkODYtNWI2YmRjZmIzZDQ4XkEyXkFqcGdeQXVyMzg2MzE2OTE@.V1

Fait rare dans la série, Charlie Chan n’est ici pas accompagné par un de ses fils. Mais si le ton aurait cette fois-ci pu être un peu plus sérieux, l’habituel élément comique est bien là en la personne de Marcel Spivak, un policier dépassé par les événements. Véritable cliché ambulant, Marcel est au centre de gags tantôt lourdauds, tantôt (très) légèrement amusants…mas pas autant que son improbable accent. Dans le rôle, Harold Huber réussit à cabotiner encore plus que dans Charlie Chan à Monte-Carlo, ce qui n’est pas un mince exploit !

En ce temps-là, les acteurs étaient sous contrat avec les studios et les comédiens des séries B pouvaient être réutilisés dans des rôles différents au sein d’une même série. Harold Huber a ainsi joué dans quatre Charlie Chan et à ses côtés on reconnaît C. Henry Gordon qui incarne le chef de la police après avoir été un espion dans Charlie Chan aux Jeux Olympiques et avant de devenir le Dr Cream dans Charlie Chan au Musée de Cire ainsi que le français Louis Mercier qui fut le chauffeur de taxi dans Charlie Chan à Monte-Carlo. À noter la présence de Lon Chaney Jr, qui enchaînait les petits rôles (dont beaucoup non crédités) avant de devenir une star de l’horreur grâce au Loup-Garou en 1941.

À la fin de l’histoire, les accords de Munich sont signés et le spectre d’une guerre s’éloigne…mais pas pour longtemps. Et l’aphorisme final de Charlie se révèle alors à juste titre très pessimiste (le tournage a eu lieu quelques mois avant le début de la Seconde Guerre Mondiale)…

1 J'aime