VAMPIRE, VOUS AVEZ DIT VAMPIRE ? (Tom Holland)

MV5BYTBlOTEzZjYtZTlmMC00OTYyLWIyMTAtNzMzZTRhNzU1YzAyL2ltYWdlXkEyXkFqcGdeQXVyMTQxNzMzNDI@.V1_SY1000_CR0,0,633,1000_AL

REALISATEUR & SCENARISTE

Tom Holland

DISTRIBUTION

Chris Sarandon, William Ragsdale, Amanda Bearse, Stephen Geoffreys, Roddy McDowall…

INFOS

Long métrage américain
Genre : horreur
Titre original : Fright Night
Année de production : 1985

L’américain Tom Holland a débuté en tant qu’acteur, jouant notamment aux côtés de Anthony Quinn et Ingrid Bergman dans La Pluie de Printemps en 1970, mais comme sa carrière devant la caméra ne décollait pas, il s’est mis à travailler sur des scénarios. Ses débuts furent remarqués : on lui doit l’histoire du controversé Class 1984, le long métrage de Mark L. Lester sorti en 1982, et l’année suivante il signa le scénario de Psychose II, la suite du chef d’oeuvre d’Alfred Hitchcock qui a connu un joli petit succès même si la concurrence était assez rude (un certain Retour du Jedi occupait alors la première place du box-office). Tom Holland retrouva ensuite le réalisateur Richard Franklin sur la comédie d’aventures Jouer c’est tuer et c’est pendant le développement de ce film que le scénariste a eu l’idée de Vampire, vous avez dit Vampire ? (Fright Night en version originale).

Vampire, vous avez dit Vampire ?, c’est la déclaration d’amour de Tom Holland aux vieux films de vampires des années 30/50 dans une intrigue qui rappelle le principe de la fable du « Garçon qui criait au Loup ». Charley Brewster est un fan de films d’horreur et il ne rate jamais l’émission Fright Night de Peter Vincent, un acteur has-been devenu l’hôte d’un show nocturne qui ne présente que ses vieux films. Un jour, Charley découvre que son nouveau voisin est un vampire…et bien entendu personne ne le croit, ni sa mère, ni sa petite amie Amy, ni son pote que tout le monde surnomme Evil Ed (Démon dans la V.F. ) et encore moins la police…

Charley va alors chercher l’aide de la seule personne qui pourrait comprendre sa situation : Peter Vincent ! Les présentateurs d’émissions horrifiques étaient assez populaires et certains d’entre eux étaient aussi acteurs (il se dit que la première « horror host » était Vampira, vue chez ce grand tâcheron d’Ed Wood). Peter Vincent tire son nom de deux grandes légendes de l’horreur, Peter Cushing et Vincent Price…et Tom Holland avait d’ailleurs écrit le rôle pour ce dernier. Mais la santé de Vincent Price était déclinante et il n’avait plus tellement envie de tourner dans des films d’horreur. Le rôle a alors été confié à Roddy Mc Dowall (La Planète des Singes), qui a su trouver le ton juste, celui d’un acteur raté qui ne se fait pas d’illusion sur son talent ni sur la qualité de ses films…même s’il ne voudra jamais l’admettre. Peter Vincent, qui prend Charley pour un cinglé avant d’avoir la preuve que les vampires existent, est dans un premier temps assez pathétique avant de retrouver force et dignité pour le final. Roddy McDowall est excellent dans toutes les expressions de son personnage et il n’est pas étonnant que pour Tom Holland, Peter Vincent représente vraiment le « coeur de l’histoire ».

Charlie Sheen avait auditionné pour le rôle de Charley Brewster mais pour Tom Holland, il n’avait pas le côté « boy next door » requis et c’est pour cela que William Ragsdale, que je ne me rappelle pas avoir vu ailleurs, a été choisi. Face à lui, Chris Sarandon (qui sera à nouveau dirigé par Tom Holland dans Jeu d’Enfant, le premier Chucky) joue le beau vampire Jerry Dandridge avec délectation, aussi bien dans les passages horrifiques avec son épais maquillage, que dans les phases séductrices, la petite amie du héros lui rappelant son amour perdu.

Vampire, vous avez dit Vampire ? a marqué les débuts de réalisateur de Tom Holland, qui a insisté pour mettre lui-même en scène son scénario après avoir été déçu par la façon dont Michael Winner a mis en images son script pour le thriller Scream for help. Tom Holland a bénéficié d’une grande liberté car la Columbia ne croyait pas vraiment au film (le studio concentrait ses efforts sur la romance Perfect avec John Travolta et Jamie Lee Curtis, qui a finalement fait un flop contrairement à Vampire, vous avez dit Vampire ?) et il a pu trouver le bon équilibre entre humour et horreur : l’atmosphère est soignée, surtout quand elle appuie sur la nature maléfique qui suinte littéralement de la maison de Dandridge (du gothique dans un environnement moderne et tout ce qu’il y a de plus ordinaire); les trucages sont de qualité (j’aime les transformations grotesques des protagonistes) et le dernier acte, avec ses nombreuses péripéties, est savoureux.

Suite au succès de Vampire, vous avez dit Vampire ?, une suite a été produite mais sans Tom Holland, alors occupé par le tournage de Jeu d’Enfant. Ce numéro 2 fut un échec et l’idée d’un troisième film a été abandonnée. Fright Night est passé par la case remake en 2010 (et même si j’adore David Tennant, son Peter Vincent n’a pas du tout le charme de l’original) et suite de remake (Fright Night 2 : New Blood est sorti directement en galette numérique en 2013).

3 J'aimes

LE film (avec Monster Squad et Die Hard) qui m’a poussé à me créer une vidéothèque, comprenant que grâce à ces K7 vidéo, je pourrais à loisir voir, revoir, re-revoir à l’envie ces films que je trouvais incroyables !
Ce Vampire vous avez dit Vampire était (et l’est toujours !) l’exemple parfait de la série B généreuse, bien emballée, où l’on ne s’ennuie jamais, où le dosage d’humour et de frayeur est parfaitement dosé ! McDowall est effectivement excellent, et Chris Sarandon entrait pendant un temps dans mon top des acteurs cools, tellement il transpirait l’élégance et l’animalité.

D’ailleurs, le film réussit à capter la tension sexuelle de l’adolescence, et la scène de la boîte de nuit fut un électrochoc pour moi : elle représentait (pour le gamin que j’étais) l’association parfaite entre la musique, la violence et l’érotisme !

Oui ! C’est le film qui a défini (parmi une poignée d’autres) ma cinéphagie.

1 J'aime

Amanda Bearse qui, deux ans plus tard, allait devenir l’une des actrices principales de Mariés deux enfants à savoir Marcy Rhoades la voisine des Bundy

1 J'aime

Un peu remontée de topic désolé. J’adore ce film. Vu sur la 5 ou la 6 je ne sais plus totalement par hasard quand j’étais jeune.

J’en gardais un bon souvenir, mêlé de frayeur et d’érotisme.

Pour l’avoir revu l’an dernier, hé bien j’ai encore sursauté, et effectivement y’a du nichon ^^ (la 1ère victime du vampire).

Vraiment un film que je peux revoir sans ennui !

1 J'aime