LA PETITE BOUTIQUE DES HORREURS (Frank Oz)

musical

(Le Doc) #1

V1_SY1000_CR0%2C0%2C642%2C1000_AL

REALISATEUR

Frank Oz

SCENARISTE

Howard Ashman, d’après le scénario de Charles B. Griffith

DISTRIBUTION

Rick Moranis, Ellen Greene, Vincent Gardenia, Levi Stubbs, Steve Martin, Bill Murray, Christopher Guest, John Candy, James Belushi…

INFOS

Long métrage américain
Genre : comédie musicale/fantastique
Titre original : Little Shop of Horrors
Année de production : 1986

P’tite Boutique, P’tite Boutique des Horreurs
P’tite Boutique, P’tite Boutique des Terreurs
Appelez les flics
P’tite Boutique, P’tite Boutique des Horreurs

L’un des plus célèbres longs métrages du roi de la série B Roger Corman est la comédie horrifique La Petite Boutique des Horreurs, qui est rentrée dans l’Histoire du cinéma pour avoir été tourné en deux jours et une nuit (ce qui n’est pas tout à fait vrai). Devenu culte, le film est devenu plus de 20 ans plus tard une comédie musicale à succès lorsque Alan Menken et Howard Ashman (qui travailleront ensuite sur des Classiques de l’Animation Disney comme La Petite Sirène, La Belle et la Bête et Aladdin) ont transposé son intrigue sur les planches de Broadway.

Si la base de l’histoire reste la même (secrètement amoureux de sa collègue Audrey, Seymour, le timide employé d’un fleuriste au bord de la ruine, ne peut rien pour étancher la soif de sang de l’étrange plante qu’il a découverte), les auteurs ont procédé à plusieurs changements pour leur version chantée. Des personnages ont disparu, d’autres ont été inventés pour l’occasion, certains ont vu leurs rôles étendus (le dentiste sadique)…et surtout, la plante Audrey II est devenue la représentante d’une espèce extraterrestre bien décidée à boulotter tous les humains.

David Geffen, qui faisait partie des producteurs du spectacle, a développé en parallèle une adaptation cinématographique qui aurait pu dans un premier temps être co-produite par Steven Spielberg et réalisée par Martin Scorsese. C’est finalement Frank Oz qui a été choisi pour mettre en scène les mésaventures de Seymour Krelborn. Un choix idéal compte-tenu de l’expérience de marionnettiste du britannique d’origine qui débuta sa carrière chez Jim Henson en animant les Muppets.
Après avoir dirigé Dark Crystal et Les Muppets à Manhattan, Frank “Yoda” Oz a assemblé une équipe de magiciens pour donner vie à la gargantuesque et perpétuellement assoiffée de sang Audrey II, merveille d’animation qui s’intègre parfaitement à l’environnement pour ne faire plus qu’un avec la modeste boutique dans laquelle elle est exposée.

Avec ses influences rock, rythm & blues et soul, la musique est entraînante et passe par toute une gamme d’émotions…dans des décors qui évoquent de belle façon l’origine théâtrale du projet, les chansons réservent des moments tristes, mélancoliques, de la douceur (dans la romance entre Seymour et Audrey), du délire à l’humour noir prononcé (l’irrésistible chanson du Dentiste interprété par l’hilarant Steve Martin) et des passages endiablés nourris par la performance sauvage de Levi Stubbs (pour la version originale) qui prête sa voix à Audrey II.

Le charme de La Petite Boutique des Horreurs vient aussi de son excellente galerie d’acteurs, aussi bien la distribution principale (Rick Moranis, Ellen Greene, Vincent Gardenia et Steve Martin) que ceux qui apparaissent à l’écran le temps d’une poignée de minutes. On retrouve notamment Christopher Guest, John Candy, Jim Belushi et surtout le génial Bill Murray qui succède avec jubilation à Jack Nicholson dans le rôle du patient sado-maso du dentiste (une de mes scènes préférées).

À l’origine, le final de La Petite Boutique des Horreurs devait être identique à celui de la comédie musicale. Pour résumer, tout le monde mourrait et Audrey II dévastait New-York tel King Kong. Mais ce dernier acte n’a pas été favorablement accueilli lors des projections-test et la fin a été retournée pour favoriser un happy-end à l’histoire d’amour entre Seymour et Audrey.

Je suis un beau dégueulasse qui vient de l’espace, un fumier…
Je suis un beau dégueulasse qui vient de l’espace, et toi tu t’es fait rouler…


(Le Doc) #2

Voici deux photos tirées de la fin originale :


(Le Doc) #3

DC Comics a publié une adaptation en bande dessinée du film en 1986. Cette version papier de La Petite Boutique des Horreurs est signée Michael Fleisher et Gene Colan.

V1_SY1000_CR0%2C0%2C643%2C1000_AL

comic03-580x854


(FC powaaaa) #4

Découvert sur le tard, mais j’ai beaucoup aimé ce film !
Il paye pas de mine, mais il est vraiment excellent !


(Le Doc) #5

Oui, et même la V.F. est vraiment bien (alors que je ne suis pas du tout fan de V.F. pour les comédies musicales).
Gerard Rinaldi pour le Dentiste, c’est du tout bon :


(Jim Lainé) #6

Oh purée.

Jim